Illustration bannière: Arthur de Pins.

mercredi 5 octobre 2011

Une fermette dans la Creuse, au bord d'un cour d'eau.

Voilà.
J'y pense depuis des semaines.

Les gens sont cons, mes amis sont des faux-culs, mon job me fatigue.
Constat.

Alors je me dis qu'une jolie fermette, avec des arbres, ho et puis un cerisier, et une chambre sous les combles, avec les plics plocs sur le velux quand il pleut, et le salon tout froid les matins d'hiver, une cheminée pour se réchauffer et puis faire des chamallows grillés parfois, un jardin pour boire mon thé les matins d'été.

Ca me fait toujours ça, la fin de l'été.

4 commentaires:

Isa a dit…

Je ne suis pas aussi radicale que toi mais à peu prés dans le même état d'esprit ... et je rêve plutôt de plage, de vagues et sieste sous les palmiers !
Bon courage !

Roselyne a dit…

Connaissant la Creuse du côté de Crozant/Dun le Palestel, je comprends que dans cette région, on peut se reposer sans aucun problème, en respirant l'air pur.

meeemyselfandiii a dit…

T'as pas idée de ce que ça fait du bien de vivre dans ce genre d'endroit. Le seul problème étant que plus tu y vis, moins tu supportes les gens. Personnellement mon côté ermite ne s'en porte que mieux...

Eve G. a dit…

Il parait que dans la Creuse c'est là qu'il y a le plus haut taux de suicide alors bon je sais pas si c'est une bonne idée d'aller là bas...
En normandie tu seras mieux en plus on y mange bien!