Illustration bannière: Arthur de Pins.

dimanche 2 décembre 2007

Oh My God! Ma fille, c'est JP Coffe! (sauf qu'elle a des cheveux!)

Mais je ne vous aie pas encore parlé de Cacahuète?
Shame on me (ouais, comme la chanson d'Ophélaïïï!! "je veux plus perdre de temps, à t'écouter quand tu dérailles, ohh shame on youuuu....", mais là, je m'égare! hey ho, fais pas genre tu connais pas..)

Cacahuète, c'est moi, en plus petit. Enfin, non, c'est pas moi (bah oui, sinon j'aurais choisi plus glamour que Cacahuète, hein!).
C'est ma fille: un condensé d'espièglerie, de mauvaise foi, de douceur, de sale caractère, et de beauté. Moi, quoi! (oui oui, ça va bien mes chevilles, merci!)

Ma fille, je l'aime.
Son père, il sait pas du tout cuisiner. Alors on s'est séparé. (enfin là, je te la fais méga raccourci, et je te garde ça pour un prochain numéro)

Hier, il décide de préparer une quiche lorraine. Ouais, c'est un père, il sait pas que la quiche lorraine, c'est mieux pour un équipe de rugby que pour le dîner d'une adorable guenon de 3 ans.
Alors là, branle-bas de combat. Et que je te cherche la recette sur internet, et qu'il court chez l'épicier (z'avez vu, je dis l'épicier, pas le rebeu!) parce qu'il manque des oeufs, et qu'il pèse les lardons*, et qu'il fait précuire la pâte feuilletée, et tout, et tout....
*Oui, il pèse les lardons, parce que les hommes, ça sait pas que sur le paquet, c'est déjà marqué, 125 grammes! NON, je ne me moque pas, je constate, c'est tout.


Vous avez compris que le père ne cuisine jamais. Qu'il manque d'organisation. Qu'il m'a appelé 12 fois pour savoir où est le fouet, quel plat à tartes je prend, je mets du poivre ou pas... bref....
Là, nous en sommes à près de deux heures après sa prise de décision.
Et le sacagage en règles de sa cuisine, je passe dessus!

DIIIING
Il sort sa quiche du four: l'homme bombe le torse, putain, c'est SA PREMIERE QUICHE, l'homme est fier, l'homme parade avec sa quiche dans les mains. Homme nourrir sa famille (enfin sa fille!).
Vous pensez "et là, il lâche le plat". Bah non, même pas. Mauvaise langue, va!

C'est une quiche un petit peu.. comment dire... légèrement carbonisée sur le dessus. Bien cuite, quoi! Bon, elle est noire par endroit, même! Je sais, je l'ai vu. Et Cacahuète, elle est habituée aux quiches joliment dorées de maman, elle...

Et elle est pas bête hein, ma Cacahuète, tu lui fais pas à elle! Alors, elle demande à sa papa ce que c'est, là, dans le plat.
Son petit papa, tout fier, bah il lui annonce que c'est une quiche, pardi.

Réponse de Cacahuète: "alors papa, je veux bien de la quiche, mais sans le chocolat dessus!"

BIM, dans ta gueule! La vérité, ça sort de la bouche des enfants.
Là, la fierté de l'homme en prend un coup, je vous le dit.
Bah oui, on n'a jamais vu ça, des quiches avec du chocolat dessus, aussi.

1 commentaire:

laurence :) a dit…

comment se fait il que ce blog n explose pas de commentaire tant il est extraordinaire, je le lies depuis 10min et je suis deja totalement fan, je reviendri c est certain!!!
Bonne continuation
Laurence une tite Belge qui est passee par la grace a ta soeur jumelle. oui je suis dingue de cuisine.