Illustration bannière: Arthur de Pins.

jeudi 2 août 2012

La famille, c'est sacrée. Et mon cul, c'est du poulet?

Ma mère est méchante, mais ça, tu le sais déjà.
Ma soeur est égoïste, mais ça aussi, tu le sais déjà.
Evidemment, j'ai mille exemples, à coup d'injustice, de mépris, de trahison, mais ils me font trop souffrir pour être verbalisés.

Quand tu traverses des choses difficiles, quand ta vie n'a plus ni queue ni tête, tu aimerais pouvoir compter sur les gens que tu aimes.
Parce que oui, malgré les travers des gens, tu acceptes, tu essayes de comprendre, et tu les chéris, malgré tout.

Mais parfois, la coupe est pleine, l'égoïsme est trop grand, la méchanceté trop forte, ou le coeur trop affaibli, je ne saurais choisir...
Parfois, fermer les yeux devient insupportable.
Parfois, même si les gens font partie de toi, tu ne peux plus te résigner à les subir, il faut une réaction, un signe de saturation, quelque chose.

Parce que je suis née une seconde fois, je ne peux plus tolérer la cruauté et le venin des autres. Je ne veux plus sentir ma vie violée.

Je veux choisir les gens qui m'entourent, je veux des valeurs autour de moi, de la joie, j'ai besoin de douceur, de bienveillance, j'aspire à ressentir l'amour.

Je veux choisir les gens qui m'entourent, je m'aime assez pour ça, et j'ai choisi de m'éloigner de ce qui me blesse.

9 commentaires:

La Vilaine a dit…

Oh mon Dieu...
C'est exactement ce que je ressens avec mon entourage en ce moment, surtout avec ma famille.

J'aimerai, lorsque rien ne va, tourner la tête et trouver leurs épaules mais ils ne sont pas là!
Ca me crève le coeur.

J'ai décidé de m'éloigner, mais c'est plus que dur.

Tu as fais le bon choix, courage!

<3

ducotedechezlaet a dit…

Je partage tout à fait ton sentiment puisque j'ai vécu quelque chose d'assez similaire avec ma famille.
D'ailleurs, j'en ai fait un article aussi la semaine dernière. Tu pourras le découvrir ici : http://ducotedechezlaet.wordpress.com/2012/07/26/briser-ses-chaines/

Il y a un moment où le vase déborde et où on avance, tanpis pour les autres !

Chamallow Addict a dit…

Le problème avec ma famille c'est qu'on croit que justement comme c'est la famille ils vont être bien avec nous... moi j'ai ma soeur qui est super égoïste elle se fout de tout sauf sa petite vie ! Mais j'arrive pas à ne plus lui parler parce que ça fait souffrir. Alors on hésite entre c'est ma famille elle peut pas être si méchante ! Ou alors ne plus leur parler mais on en souffre aussi !
Enfin c'est chiant la famille...

La Petite Bulle d'Elo a dit…

Je te comprends tellement, j'ai ait le même choix :) il faut vivre pour soi et les gens que l'on aime qui nous aiment en tour, enlever toute la négativité de certaines personnes :) bonne journée!

Bavardages et Medisances a dit…

@ La Vilaine: c'est également une décision difficile, mais les déceptions sont trop nombreuses. Je crois que c'est sain de se protéger.

@ ducotedechezlaet: c'est ça, je ressens le besoin d'avancer, et de les laisser planter là. Je ne veux plus ressentir qu'ils me tirent vers l'arrière. C'est flippant mais jouissif.

@ Chamallow Addict: je vis la même chose avec ma soeur. Je me demande comment on peut être si différente en ayant reçu la même éducation... Comme tu dis...

@ La Petite Bulle d'Elo: ça fait du bien de se sentir comprise... :-)

Beth a dit…

Je découvre ton blog avec la une , et je découvre cette article que j'aurais pu écrire tellement il me parle.
Sauf que moi j'ai du mal a m'éloigner.

Courage a toi !

Une tite bloggeuse qui repassera te lire c'est certain

Bettyboop60 a dit…

Comme je te rejoins et te comprends ...

calamitymommy a dit…

Je découvre tout juste ton blog et j'ai cherché partout un email, une page FB pour te déclarer ma flamme. On doit te le dire très souvent, moi-même petite blogueuse on me le dit mais nous avons tellement de trucs en commun c'est super agréable de savoir qu'on n'est pas "seule".

Je n'ai lu que quelques billets mais je me demande déjà comment j'ai pu passer à côté.

Anna a dit…

J'ai fait la même chose l'année dernière. Ca fait un peu mal. Mais au final tellement de bien. Tu as eu raison, soit en convaincue !